Montgeard. Une fête gâchée par la crise sanitaire

Publié le 25/08/2020 à 05:05 , mis à jour à 05:12

La fête du village a revêtu cette année un caractère exceptionnel du fait des conditions sanitaires actuelles qui lui ont retiré son côté festif. Toutes les manifestations conviviales et amicales avaient été supprimées : concours de belote, tournoi de pétanque, moungetado, bal, vin d’honneur, apéritif-concert. Seules avaient été prévues la messe dominicale (qui n’a finalement pas eu lieu faute de prêtre au dernier moment) et la cérémonie devant le monument aux morts en présence de membres du Comité des Anciens Combattants de Nailloux, d’adhérents du Souvenir Français du Lauragais, des porte-drapeaux, de représentants de la Police Nationale, d’élus du nouveau conseil municipal et un grand nombre de Montgeardins.

Comme l’a noté Serge Kondryszyn, le maire, “Aujourd’hui, nous étions censés vivre ensemble une belle journée festive. L’actualité en a décidé autrement. Cela ne nous empêche pas, au pied de ce monument, d’honorer la mémoire de nos soldats des multiples conflits passés et actuels”.

 

Après la lecture du message de l’Union française des associations des anciens combattants et victimes de guerre (UFAC), deux gerbes ont été déposées au pied de la stèle par les anciens combattants et la municipalité. Une minute de silence et la Marseillaise ont marqué la fin de la cérémonie.

Correspondant de la Dépêche du Midi

Voir l’article